POUR

LA &nbsp LIBERTE &nbsp D' EXPRESSION

Free speech offers latitude but not necessarily license

mardi 4 avril 2017

Présidentielle : des artistes français appellent à faire barrage à l'extrême gauche

Des artistes français appellent à faire barrage à l'extrême gauche

La crème du show-biz français n'a jamais, ouvertement du moins, porté les extrêmes dans son cœur

avec toutefois quelque sympathie (et d'indulgence) avouées pour l'URSS, Cuba ou la Chine populaire. 

A trois semaines du premier tour, une centaine d'artistes a cosigné une courte tribune dans Libération du 2 avril. Alors, pour "faire obstacle à Mélenchon" ou pour "faire barrage à Marine Le Pen"? Comme on peut le constater, l'élection présidentielle de 2017 n'est pas partie pour marquer la réconciliation du parti socialiste de Hamon et du parti communiste de Mélenchon, lequel prospère dans les sondages sur le dos du candidat officiel du parti présidentiel que Hollande a réussi à vider de sa substance aussi sûrement que les coffres de Bercy. L'extrême gauche semblerait prendre des voix au PS sans entamer le capital de la droite et du centre. 
Or, si Marine le Pen est encore moins appréciée des artistes français, elle semble se maintenir: les entreprises commerciales d'enquêtes d'opinion s'évertuent à la maintenir artificiellement en tête, un positionnement qui arrange leur chouchou. 
Ainsi, le banquier pourrait-il en effet bénéficier d'une union nationale qui ouvrirait les portes de l'Elysée à la haute finance, de la famille Rothschild aux hommes d'affaires, qui possèdent les principaux organes de presse, notamment Pierre Bergé, mais aussi les Niel, Pigasse et Drahi

Parmi les très nombreux signataires de ce texte publié par le journal socialiste Libération
Résultat de recherche d'images pour "cinema engagé"
on retrouve notamment de nombreuses célébrités du monde du cinéma - Léa Seydoux (famille de producteurs capitalistes), Jean-Pierre et Luc Dardenne, Vincent Elbaz, Béatrice Dalle, Jeanne Moreau (89 ans), Cécile de France (qui doit tant à l'agent de stars Dominique Besnehard, Anna Mouglalis -, 

mais aussi de la chanson française 
Résultat de recherche d'images pour "chanteur engagé"
Renaud (anarchiste), IAM (dont Akhenaton), Zazie (née Isabelle Marie Anne de Truchis de Varennes et qui émarge actuellement sur TF1), l'immense Tahar Rahim (époux de Leïla Bekhti), Matthieu Chedid (origine égyptienne), Jeanne Moreau (pour la 2e fois), Vincent Delerm, Camélia Jordana (Algérienne par sa mère), la Grande Sophie -, mais Yannick Noah fait la gueule;

ou du théâtre
 

Résultat de recherche d'images pour "acteur engagé"
Il est où, Vincent Lindon ?
avec Olivier Py (directeur du Festival d'Avignon depuis ...2014, "démonteur" d'oeuvres par ailleurs respectables et qui, en mars 2014 dans Le Monde, déclara avoir "toujours revendiqué son homosexualité"), Denis Podalydès (militant borné, comme Arditi ne le fut jamais autant, et qui crut incarner Mitterrand en en revêtant les habits), Jean-Michel Ribes (directeur de théâtre et mendiant auprès de la Mairie socialiste de Paris et du Ministère de la Culture).

L’art, pour la grandeur de la France ou l'endoctrinement du peuple ?
"Dans son dernier discours sur la culture, Marine Le Pen appelle de ses vœux une France qui retrouve sa grandeur. Mais l’art n’est pas fait pour servir la grandeur de la France, et c’est d’ailleurs bien ainsi qu’il la sert", affirme le texte.

Et de poursuivre : "L’art comme fruit de ces libertés [de penser, de créer, d’inventer, d’affirmer, d’interpréter, de critiquer] et des moyens qui lui sont offerts en France, c’est cela que le monde entier nous envie. Marine Le Pen présidente y mettrait un point d’arrêt," selon les signataires.

On a compris que, à la vérité, ces sectaires friqués acceptent l'extrême gauche, mais honnissent son équivalent de droite

«Libé» a publié le 3 avril 2017 un appel signé à faire barrage au FN aux élections signé par une centaine de personnalité du monde des arts et de la culture.

Ces représentants de la  Culture socialiste (sic, la presse barjo) sont moins pour Emmanuel Hollande (alias François Macron) que contre Marine Le Pen.   
"Le Front national est aux portes du pouvoir, alertent les signataires de ce texte; nous appelons à faire barrage à Marine Le Pen lors de la prochaine élection présidentielle, puis aux législatives qui lui succéderont."
Souvent davantage connus pour leur engagement politique que pour leur activité professionnelle, les auteurs de cet avertissement ont saisi l'occasion de faire parler d'eux en accusant notamment le parti de Marine Le Pen de promouvoir "des idées racistes, antisémites, xénophobes et nationalistes". Hamon, qui campe à ce créneau, et en a fait son fonds de commerce, a donc fort mal pris ce désaveu.

Sans ces belles consciences sectaires, la présidentielle serait-elle moins démocratique ?
Les horreurs du nazisme leur sont insupportables, mais ces citoyens du monde s'accommodent allègrement des totalitarismes soviétique, maoïste ou bolivarien. Il suffit qu'il soit hors de vue de ces bobos parisiens pour leur être doux. Bien que toujours souvent actuel, répressif et létal.

A titre de comparaison,
voici les signataires qui avaient dit "stop au Hollande-bashing!" dans le JDD.

Résultat de recherche d'images pour "hollande bashing"Agnès B., Catherine Deneuve, Benjamin Biolay, Juliette Binoche, Denis Podalydès, Irène Jacob, Sylvie Testud, Laure Adler, Patrick Chesnais, Gérard Darmon, François Marthouret, Dominique Besnehard, Jean-Michel Ribes, Mazarine Pingeot, Claudine Nougaret et Raymond Depardon, Andrée Zana Murat et Bernard Murat, Michel Rotman, Patrick Pelloux, Laurent Davenas, Gilles Achache, Gabriel Gautier, Marie d’Ouince, Bruno Masure, Dany Dan, Zoxea, Layla Metssitane, Touria Benzari, Emilie Chesnais, Laurent Hébert, Bertrand Van Effenterre, Anna Medvecsky, Gaëlle Bayssière, Fethi Benslama, Pierre Douglas , Rachid Benzine, David Kodsi, Florence Muracciole, Stephane Distinguin, Jean Minondo, Yohann Diniz, Jean-Philippe Derosier, Sakina M’sa, Éric Dussart, Évelyne Schapira, Philippe Lemoine, Nicole Baldet, Anne Baveray, Rachel Khan, Michel Cantal-Dupart, Anne-Carole Denès, Yves Denès, Gerard Cicurel, Gisela Blanc, Mathieu Sapin, Françoise Huguier, Édouard Brézin, Julie Saavedra, Alex Menu, Pierre-Emmanuel Guigo, Jean-Philippe Derosier, Leïla Grison, Alexandre Leroy, C215, Dominique Miller, Christian Zerbib, Christiane Hessel…
Beaucoup de déchet, donc...
Restent: 3 sur 60, puis une centaine (66 en faveur des migrants) !
Combien de créateurs, de penseurs et de chercheurs ?

Aucun commentaire :

Enregistrer un commentaire

Vous pouvez ENTRER un COMMENTAIRE (il sera modéré):